Forum Enfants Différents en difficulté, malade, handicapé, précoce

Forum d'écoutes,soutiens,renseignements et détentes. Toutes les régions et pathologies sont les bienvenues
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion
L'administratrice a fermé le forum . Vous ne pouvez plus vous enregistrer sur ce forum. Vous avez néanmoins accès au forum pour vous aider dans vos démarches. Merci de votre venue
Derniers sujets
Sujets similaires
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Meilleurs posteurs
cece
 
anetka
 
crysania
 
olivetsteph
 
Lise&Lulu
 
Supermamounette
 
didounette
 
mme chouchou
 
kalika
 
maman5
 
Statistiques
Nous avons 40 membres enregistrés
L'utilisateur enregistré le plus récent est liloutte333

Nos membres ont posté un total de 794 messages dans 292 sujets

Partagez | 
 

 Handicap « hors cases » : obtenir des aides malgré tout

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
cece
Admin
Admin
avatar

Féminin Messages : 4899
Date d'inscription : 17/09/2009
Age : 39
Localisation : montauban

MessageSujet: Handicap « hors cases » : obtenir des aides malgré tout    Sam Sep 10 2011, 08:06

Votre enfant n’a pas de diagnostic ? Il souffre d’un handicap « invisible » (troubles du geste, TED, maladie orpheline) ? Vous pouvez obtenir une compensation financière à la hauteur de ses besoins, à condition que son certificat médical détaille ses troubles et leurs répercussions. N’hésitez pas à solliciter les professionnels qui l’accompagnent pour renforcer la description. Retrouvez 16 pages de conseils pour monter un dossier béton.



Le certificat médical est jugé insuffisant par la MDPH
Pour éviter ça…

Faites-le remplir par un médecin institutionnel ou spécialisé, pour donner plus de crédit à votre demande.
Même si le diagnostic n’est pas un préalable à la demande d’allocation, la MDPH a besoin de connaître avec le plus de précisions possible les troubles de votre enfant et leurs répercussions sur sa vie quotidienne. Or le médecin de ville n’est pas toujours le mieux armé pour remplir le certificat médical. Peu confronté à des situations de handicap, il peut faire preuve de maladresse. « On sait par ailleurs que les équipes qui évaluent les besoins de compensation s'appuient plus facilement sur à un certificat rempli par le médecin d’un Camsp, d’un établissement ou d’un centre hospitalier, présumé plus compétent pour parler de handicap », ajoute Céline Archer, assistante sociale au sein du Camsp de Montrouge, dans les Hauts-de-Seine.
Ce qui fera la différence

« J’ai photocopié tous les bilans des spécialistes »
Aurélie est la maman d’Anaël, 2 ans et demi, atteint d’un syndrome branchio-oto-rénal et du syndrome de Jacobs. « Lorsque j’ai fait ma première demande, le diagnostic d’Anaël était incertain. Mon médecin traitant s’est trouvé désemparé face au certificat médical pour la MDPH. “Que voulez-vous que j’écrive ? Ce formulaire est bien trop généraliste”, m’a-t-il dit. Résultat : il a noté “Non applicable” à différents endroits, qui plus est avec une écriture illisible. Autant dire que c’était mal engagé… J’ai eu l’idée de rassembler les bilans des spécialistes qui suivent Anaël. Dans ces documents, les troubles de mon fils sont décrits avec force détails. »

ZOOM SUR LA LETTRE DU NEPHROLOGUE DU CENTRE DE REFERENCE

Ce qui est écrit
« Dans les antécédents personnels, on retient : un léger retard de développement psychomoteur ; des allergies alimentaires avec une intolérance au gluten, aux protéines de lait de vache et au poisson ; un astigmatisme oblique et une hypermétropie pour lesquels il bénéficie d’un suivi ophtalmologique régulier ; un rein unique gauche congénital de diagnostic anténatal », etc.
Ce qu’il faut retenir
Ces éléments répondent à deux exigences du certificat médical : la « Description clinique actuelle » et les « Traitements et prises en charge thérapeutiques ». L’équipe pluridisciplinaire de la MDPH pourra prendre connaissance des troubles et de leurs conséquences : les séances de suivi et de prise en charge, les bilans médicaux réguliers, etc.


ZOOM SUR LA LETTRE DE L’ORTHOPHONISTE ET DU CHEF DE SERVICE DU CAMSP

Ce qui est écrit
« Anaël présente un retard de langage important tant sur le plan de l’expression que sur celui de la compréhension hors contexte. Il entend mais il semble dans l’incapacité d’identifier les mots. La communication verbale reste très limitée. Ses parents décrivent des réactions de colère lorsqu’il est contrarié ou qu’il ne peut se faire comprendre. »
Ce qu’il faut retenir
Les professionnels du Camsp répondent ici à la partie « Retentissement fonctionnel et/ou relationnel », une information essentielle puisqu’elle met au jour des difficultés invisibles. Plus loin, ils proposent un projet de prise en charge globale. Dans le certificat médical, cette partie est celle des « Préconisations » : cruciale elle aussi, car elle permet d’évoquer le besoin d’une tierce personne.


Retrouvez la suite de notre dossier spécial « Handicap hors cases : obtenir des aides malgré tout » dans Déclic n°142 (juillet-août 2011) avec aussi :

AEEH-PCH : pour qui ? pour quoi ? Petit rappel de (tout) ce qu’il faut savoir ;
Lulu est hypotonique, souffre d’un retard de langage… mais aucun médecin ne sait nous dire quel est son handicap, et la MDPH réclame des compléments d’expertise. En attendant, les frais de prise en charge se multiplient. Que faire ?
Troubles du geste, dys, hyperactivité : la déficience de mon enfant est peu connue et mal comprise. J’ai contacté le centre de référence, qui m’annonce une année d’attente. Pendant ce temps, je fais comment pour payer la psychomot’ ?
ABA, PECS, Makaton : sa rééducation est jugée inutile ou superflue. Comment augmenter vos chances d’obtenir un financement ?
Selon la MDPH, la réduction de mon temps de travail n’a pas de lien direct avec le handicap de mon enfant. C’est pourtant le cas, comment convaincre ?
J’ai deux enfants handicapés. Chacun nécessite une attention de tous les instants, mais vous ne pouvez pas demander plus d’heures d’aide qu’il n’y en a dans une journée. À moins que…
Découvrez aussi « les grilles » qui guident la décision de l’équipe pluridisciplinaire.

source:http://www.magazine-declic.com/aides-handicap-enfant-0601.html


mes trois enfants ont un retard global de développement
ma vitrine sur facebook: https://www.facebook.com/LesCreationsDeCece
Revenir en haut Aller en bas
http://enfants-differents.forumactif.com
 
Handicap « hors cases » : obtenir des aides malgré tout
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» quels sont nos droits en tant qu'etudiant .
» prière pour obtenir l'humilité
» Comment obtenir votre bonnette à réseau de diffraction ?
» un journal sur le handicap.....à voir !!!
» Un voyage hors de prix pour chanter dans les cropcircles

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Enfants Différents en difficulté, malade, handicapé, précoce  :: COIN INVITES :: les news sur la santé-
Sauter vers: