Forum Enfants Différents en difficulté, malade, handicapé, précoce

Forum d'écoutes,soutiens,renseignements et détentes. Toutes les régions et pathologies sont les bienvenues
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion
L'administratrice a fermé le forum . Vous ne pouvez plus vous enregistrer sur ce forum. Vous avez néanmoins accès au forum pour vous aider dans vos démarches. Merci de votre venue
Derniers sujets
Sujets similaires
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Meilleurs posteurs
cece
 
anetka
 
crysania
 
olivetsteph
 
Lise&Lulu
 
Supermamounette
 
didounette
 
mme chouchou
 
kalika
 
maman5
 
Statistiques
Nous avons 40 membres enregistrés
L'utilisateur enregistré le plus récent est liloutte333

Nos membres ont posté un total de 794 messages dans 292 sujets

Partagez | 
 

 CONSTIPATION INFANTILE

Aller en bas 
AuteurMessage
cece
Admin
Admin
avatar

Féminin Messages : 4899
Date d'inscription : 17/09/2009
Age : 39
Localisation : montauban

MessageSujet: CONSTIPATION INFANTILE   Lun Mar 29 2010, 21:15

En dehors de pathologies héréditaires telles que le MEGACOLON ou le DOLICHOCOLON qui peuvent provoquer une constipation parfois opiniâtre, la constipation de l'enfant est due le plus souvent à un déséquilibre hydrique alimentaire.

Chez l'enfant, plus que la fréquence d'émissions, ce sont des selles dures et peu abondantes qui définissent la constipation.

Elle peut être due , à une insuffisance d'apport liquidien, à une alimentation pauvre en résidus (manque de fibres donc pas assez de légumes verts et de fruits) ou de mauvaises habitudes familiales (abus de suppositoires, de lavements) .

Chez le nourrisson, cela peut entraîner une FISSURE ANALE qui gênera la défécation par la douleur que celle-ci entraîne.

Parmi les causes anatomiques, il faut citer la maladie de HIRSCHPRUNG et plus rarement les tumeurs sacro-coccygiennes et la sténose anale.

L'HYPOTHYROIDIE , les ANEMIES chroniques sont également des causes de constipation.

Enfin, les conflits familiaux survenant lors de l'apprentissage de la défécation et de l'apprentissage de la continence anale peuvent être des facteurs importants de constipation infantile.

TRAITEMENT
:
L'utilisation régulière de lavements, de suppositoires ou de laxatifs est à proscrire car source d'irritation colique.
La constipation du nourrisson est souvent due au fait que la quantité d'eau des biberons n'est pas suffisante.
Il suffit bien souvent d'ajouter 10 à 15 grammes d'eau supplémentaire par biberon, pour faire cesser cette constipation.

Il est également possible pendant quelques jours d'utiliser une eau riche en magnésium comme Evian source Hepar,pour faire les biberons.
Parfois il sera indispensable de donner un lait plus riche en lactose et moins riche en caséine.

C'est la suppression des erreurs alimentaires décrites plus haut qui amènera la guérison qui peut être aidée cependant par l'utilisation d'huile de paraffine de temps en temps.


mes trois enfants ont un retard global de développement
ma vitrine sur facebook: https://www.facebook.com/LesCreationsDeCece
Revenir en haut Aller en bas
http://enfants-differents.forumactif.com
cece
Admin
Admin
avatar

Féminin Messages : 4899
Date d'inscription : 17/09/2009
Age : 39
Localisation : montauban

MessageSujet: Re: CONSTIPATION INFANTILE   Lun Mar 29 2010, 21:23

Description

La constipation s'explique par le déplacement trop lent des selles et des produits de déchets dans la partie terminale de l'intestin (le gros intestin). Les matières fécales qui s'accumulent dans l'intestin pendant trop longtemps avant d'être éliminées s'assèchent et durcissent. Il en résulte des défécations difficiles, douloureuses et peu fréquentes. Dans la majorité des cas, la constipation est sans danger. Il ne s'agit pas d'une maladie, mais peut-être d'un symptôme d'une affection.

Les aînés pensent souvent, à tort, qu'ils sont constipés et qu'il n'est pas normal d'aller à la selle moins de 1 fois par jour. En fait, il peut être suffisant de déféquer 2 fois par semaine, dans la mesure où les selles sont éliminées dès que l'on en sent le besoin. En revanche, les enfants en bas âge peuvent aller à la selle n'importe quand, de 5 fois par jour à 1 fois tous les 5 jours !
Causes

Lorsque les aliments quittent l'estomac, ils ont la consistance d'une bouillie partiellement digérée. L'organisme absorbe les liquides dont il a besoin pendant qu'ils traversent le côlon (le gros intestin). La bouillie se transforme alors en matières fécales normales. Plus elles restent longtemps dans le côlon, plus elles s'assèchent, ce qui les durcit.

De toute évidence, la quantité de matières fécales augmente si vous attendez trop longtemps d'aller aux toilettes. Les selles volumineuses et dures peuvent être douloureuses et difficiles à éliminer, ce qui peut faire hésiter les gens, plus particulièrement les enfants, à aller aux toilettes. Cette situation crée un cercle vicieux et entraîne souvent la constipation chronique des enfants qui commence au début de la fréquentation de l'école. Beaucoup de jeunes enfants évitent d'aller aux toilettes à l'école, et ils finissent par attendre trop longtemps.

La constipation chronique peut durer des mois ou des années. Elle est généralement provoquée par une mauvaise alimentation ou un autre trouble, ou par le fait d'ignorer fréquemment le besoin d'aller aux toilettes. Une alimentation à faible teneur en fibres et une consommation insuffisante d'eau sont les principales causes de la constipation.

Même les personnes en santé traverseront de temps à autre des périodes de constipation, mais un certain nombre de troubles peuvent également la provoquer, notamment :

* une insuffisance rénale chronique ;
* un cancer du côlon ou du rectum ;
* un côlon irritable ;
* des troubles qui touchent le système nerveux, comme la maladie de Parkinson, la sclérose en plaques ou une lésion de la moelle épinière ;
* une obstruction de l'intestin causée par une tumeur ou une excroissance bénigne ;
* une hypothyroïdie.

La constipation aiguë apparaît soudainement et dure quelques jours. Elle peut être provoquée par une obstruction, une inactivité prolongée, des médicaments, une déshydratation ou un retard dans les selles. Les femmes enceintes peuvent également souffrir de constipation lorsque l'utérus exerce une pression sur l'intestin. Parfois, une anesthésie générale peut agir sur les muscles de l'intestin pour quelques jours après une intervention chirurgicale. Un empoisonnement au plomb et l'ingestion d'éléments non digestibles sont d'autres causes occasionnelles.

Tous les médicaments ci-après peuvent ralentir le passage des matières fécales dans l'intestin et provoquer une constipation aiguë :

* les antidépresseurs ;
* les médicaments contre la douleur comme la codéine et la morphine ;
* des médicaments contre la toux et le rhume renfermant du dextrométhorphane* ;
* des antiacides ;
* des médicaments pour le cœur comme des inhibiteurs calciques ;
* des diurétiques ;
* des suppléments de fer ;
* des anticonvulsifs employés contre l'épilepsie.

La consommation excessive de laxatifs finit par rendre l'intestin moins sensible à la nécessité d'éliminer les matières fécales et peut provoquer une constipation chronique. L'intestin devient alors dépendant des laxatifs pour fonctionner. Une dilatation des intestins peut s'ensuivre et entraîner une affection appelée mélanose du côlon.

Les personnes alitées peuvent présenter des blocages aigus graves appelés fécalomes qui doivent dans certains cas être éliminés par votre médecin.
Symptômes et Complications

Les symptômes de la constipation peuvent se manifester par :

* des selles peu fréquentes ;
* des selles sèches et dures, difficiles à évacuer ;
* la sensation que l'intestin ne s'est pas complètement vidé ;
* un saignement provoqué par l'effort ;
* un gonflement de l'abdomen et parfois un « gargouillement »;
* une douleur ou une pression dans le ventre ;
* de l'indigestion ;
* une perte d'appétit ;
* des gaz.

La constipation peut entraîner des complications. De grosses selles dures peuvent étirer l'anus et entraîner une déchirure de la peau. Ces fissures anales peuvent s'avérer très douloureuses. Dans certains cas, une selle très difficile à éliminer peut entraîner un prolapsus rectal quand une petite partie de l'intestin est expulsée hors du rectum par l'anus et doit être remise en place.

Une constipation chronique augmente le risque de diverticulite. C'est ce qui arrive lorsque de petites poches, appelées diverticules, se forment sous la pression chronique accrue à l'intérieur du muscle de la paroi intestinale, et finissent par être bloquées et par s'infecter. Le fait de pousser, en cas de constipation chronique, peut également provoquer l'apparition d'hémorroïdes.
Diagnostic

Si la constipation est un problème, consultez votre médecin. Un examen physique révélera la présence de selles durcies dans l'intestin ou d'une masse inhabituelle dans l'estomac. Votre médecin procédera à un toucher rectal afin de vérifier le tonus musculaire.

Votre médecin pourrait également prescrire une sigmoïdoscopie ou une coloscopie. Ce sont des examens qui permettent d'observer tout ou partie du gros intestin au moyen d'un tube muni d'une source lumineuse et d'une caméra à une extrémité. Un lavement baryté permet de voir à la radiographie les anomalies du gros intestin. Ces examens requièrent une certaine préparation, car l'intestin doit être vide pour être vu sur la radiographie.
Traitement et Prévention

La constipation peut être traitée médicalement, mais des modifications du mode de vie ont souvent une grande portée. Les petits conseils ci-après peuvent servir à traiter et à prévenir la constipation :

* évitez les médicaments qui accroissent la constipation ;
* augmentez votre apport en fibres alimentaires à 20 g ou 30 g par jour, en mangeant des produits de grains entiers, plus particulièrement des graines de lin, des fruits et des légumes (qui accroissent le volume des selles et facilitent leur excrétion) ;
* consommez du jus de prunes, des compotes de pruneaux, ou des figues afin d'amollir les selles (augmentez progressivement votre consommation afin de ne pas avoir trop de gaz) ;
* adoptez un régime alimentaire à forte teneur en fibres et à faible teneur en aliments traités ;
* buvez au moins 8 verres de liquide par jour (de préférence de l'eau) ;
* allez toujours à la selle aux mêmes heures afin de conditionner votre organisme (après le petit déjeuner, par exemple) ;
* effectuez des exercices physiques qui stimuleront le passage des matières fécales dans l'intestin.

Des médicaments sont habituellement utilisés quand les modifications apportées à votre alimentation et à votre hygiène de vie s'avèrent inefficaces. Les laxatifs doivent s'employer avec modération, au besoin et pas plus de 1 ou 2 fois par semaine :

* les laxatifs qui accroissent le volume des selles stimulent la défécation ;
* des laxatifs ont un effet irritant sur les parois de l'intestin dont ils stimulent les contractions qui expulsent les selles ;
* des laxatifs agissent en retenant l'eau dans le colon et c'est ainsi qu'ils facilitent le passage des selles ;
* les laxatifs enduisent les matières fécales d'un lubrifiant et empêchent l'absorption de l'eau par l'intestin.

Les lavements et les laxatifs émollients s'utilisent pour augmenter la quantité d'eau dans les selles, et les ramollir. Ces produits sont utiles si vous ne pouvez pas produire d'efforts de défécation intenses et prolongés. Ce serait le cas, si vous avez des fissures anales ou un prolapsus rectal. Ces produits sont également susceptibles d'entraîner une dépendance, par conséquent ne les employez qu'occasionnellement.

*Tous les médicaments ont à la fois une dénomination commune (le nom générique) et un nom de marque ou marque. La marque est l'appellation qu'un fabricant choisit pour son produit (par ex. Tylenol®️). Le nom générique est le nom du médicament en médecine (par ex. l'acétaminophène). Un médicament peut porter plusieurs noms de marque, mais il ne possède qu'un seul nom générique. Cet article répertorie les médicaments par leur nom générique. Pour obtenir des renseignements sur un médicament donné, consultez notre pharmathèque. Pour de plus amples renseignements sur les noms de marque, consultez votre médecin ou un pharmacien.

source http://sante.canoe.com


mes trois enfants ont un retard global de développement
ma vitrine sur facebook: https://www.facebook.com/LesCreationsDeCece
Revenir en haut Aller en bas
http://enfants-differents.forumactif.com
 
CONSTIPATION INFANTILE
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Constipation chez bébé
» Myasthénie grave infantile : ''Les coeurs de mamans''
» petits suisses au lait infantile ou pas
» Constipation
» Hygiène naturelle infantile

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Enfants Différents en difficulté, malade, handicapé, précoce  :: TOUT SAVOIR SUR LA SANTE :: Les bobos en tout genres-
Sauter vers: